Saison 2014 / 2015

Camaraderie entre clôture et ouverture

Entre la fermeture et l'attente de l'ouverture, les chasseurs ne peuvent s’empêcher de se voir, discuter, festoyer en se racontant les anecdotes de la saison passée, et préparer déjà la nouvelle. C’est le cas pour ces amis qui se sont réunis en masse et dégusté la brochette géante de Coquillade. Un festin de roi, avec des maîtres de maison aussi agréables qu'attachants. Même la pluie a voulu s'inviter... Mais celle-ci n'était pas la bienvenue, quoi qu'elle ai fait baisser la température.



Pour les 80 ans de la société : 1er week-end des chasseurs en Centre Var, les 11 et 12 avril 2015

Le Bureau de la chasse se devait de fêter dignement les 80 ans de l'association qui fait partie des plus anciennes du village.
2 jours d'animation avec, un samedi Découverte (tir à l'arc pour adultes, stand de la Société de Chasse de Cabasse, stand d'imitation de chants d'oiseaux, stand des gardes particuliers et stand de la Fédération Départementale des Chasseurs du Var). Et un dimanche concours avec le championnat d'imitations de chant d’oiseaux en partenariat avec l'AICO, la Fédération et la mairie de Cabasse.
Fait marquant du week-end, la présence du Rallye des trompes de chasse Maures Estérel qui a fait vibrer certains chasseurs et donner la larme à d'autre de par la puissance et l'émotion des sonneurs. La Société est d'autant plus ravie que dans les sonneurs de trompes, il était à noter la présence de Jérôme BONANSEA, chasseur cabassois. Un week end fort apprécié des présents (stands, participants et visiteurs) qui nous l'espérons, fût le premier d'une future tradition.
Sincères remerciements à l'AICO et ses membres, aux gardes particuliers, à M. MESSEL et son conseil fédéral, à Bruno et son équipe, à Jérôme pour le prêt de ses accessoires, à M. SIMON Yannick et son Conseil municipal, aux Barbaillans, aux domaines viticoles ayant contribué pour agrémenter les lots du concours et bien sûr aux membres du bureau de la Chasse pour que ce week-end soit... parfait !



 

Brochette de grives, plus qu'une tradition... Une obligation !

Comme toutes les fins de saisons, Antoine, si quelqu'un ne le connait toujours pas, fait profiter à sa famille et amis d'une brochette géante. Il a fallut quelques cartouches et pas mal de coups d'épaule pour arriver à satisfaire une trentaine de convives.
Salades sauvages pour agrémenter le repas, et desserts de ces dames pour raffiner le tous.
Cabassois et Niçartes, jeunes et anciens, chasseurs et viticulteurs, voilà une attablée qui fait bon retrouver à chaque début de mars...



 

4ème édition de la Journée nettoyage. Encore une réussite !

Dimanche 1er mars a été l'occasion du ménage de printemps des chasseurs. Ils ont troqué leur gilet orange pour une paire de gants et des sacs poubelles.
Les voici divisés en plusieurs groupes. Les premiers vont se charger de retirer machine à laver, ordinateurs, micro onde déposés par des personnes peu soucieuses de la nature (décharge sauvage). Les autres vont soit collecter les bouteilles en verre le long de la route du Thoronet, soit ramasser les quelques pneus qui parcourent les fossés.
Les chasseurs ont eu, comme de coutume, l'appui généreux des CCFF de la commune (une quinzaine de membres), qui partagent leur idéal, mais aussi du Moto club du Var. Ces 3 associations sont non seulement utilisatrices, mais aussi et surtout (quoi qu'on en pense) actives sur le plan écologique et environnemental. Les Présidents de la Société de chasse et du CCFF remercient les membres chasseurs et bénévoles du Comité Communal Feux de Forêts de s'être mobilisés encore cette année. La présence des "motards" nous a permis, encore une fois, de prouver qu'à Cabasse l'entente est cordiale entre les adhérents des associations de loisirs verts.
Nous saluons la présence de M. le maire, représentant en même temps le monde agricole et de son premier adjoint, qui a passé la matinée avec nous à débarrasser les collines. La Société de chasse remercie le groupe PIZZORNO et la mairie pour leur aide logistique. Après l'effort... le réconfort.
Déjeuner offert par la Société avec la participation de la municipalité. Une très belle matinée où chacun a pu réellement et concrètement être acteur pour l'environnement !

 

Déjeuner royal à Pomples : Bécasses et bonne humeur
Dimanche 8 février à Pomples. Une fumée légère sort de la cheminée pour annoncer les préparatifs d'une journée entre amis. Une dizaine de bécasses au coin du feu, des pommes de terre en papillote, de bons gateaux faits maison. Quelques vérités de dites autours de la table, beaucoup de conneries... Voilà ce qu'est un repas parfait.

 

1er lâcher de la saison
Pour l'ouverture générale du dimanche 14 septembre, le bureau, aidé par des chasseurs cabassois, a laché les premiers faisans et perdreaux sur le territoire. De belles bêtes de vues qui devraient faire passer de beaux moments aux sociétaires...

 

Un beau tableau, pour défendre la Plaine des vignes, les domaines des 3 Terres, de La Guerrinne et de la Grand'Pièce
Dimanche 7 septembre, la battue de Maurice GHIO a prélevé 6 bêtes dans les bosqués du Grand Adret. Une chasse qui a débuté calmement jusqu'à ce que les chiens trouvent le "nid".  Un tableau de prélevement comme il faut puisque seulement des sangliers de 30 à 50 kgs ont été tirés, comme le conseille la Fédération. Les domaines viticoles entourant la couale se voient libérés, pour un temps, du harcelement de la bête noire.

 

Baptème du local par la battue Les Matavoniens
Le week-end du 2 et 3 août est chargé pour les hommes de la battue de Maurice GHIO. Le samedi est consacré à l'aménagement de la partie Est du local, mis à disposition gracieusement par la mairie. Installation des palans, des tables de coupe et du billot. Quelle déception le lendemain, dès 5 heures, quand une pluie fine vient perturber les projets de la veille. Le rendez-vous dure plus que de coutume, mais les passionnés ne cèdent pas. Le soleil va arriver... Une fois les consignes données, la battue peut commencer à se poster et étudier les trajets des meneurs de chiens. Une bête de prélevée (et un  lièvre et faisan vénéré de vus) a permis d'inaugurer les nouvelles installations du local.

 

Battue administrative d'anticipation sur les dégats
Dimanche 22 juin, les 2 groupes de chasseurs de grands gibiers du village s'unissent pour former une seule et belle entente pour cette battue administrative. Cette matinée a permit de prélever 3 bêtes noires aux abords de 2 domaines viticoles. Le président de la Société, Roger BAROLI, et les 2 chefs de battues, Maurice et Joël remercient la vingtaine de chasseurs venue répondre à l'appel des viticulteurs. Un déjeuner s'en suit pendant qu'Elie et Henri s'attèlent à nettoyer les bêtes. Une bonne ambiance qui ne laisse pas les chefs de battues sans rien faire : préparer la prochaine sortie pour aider à maintenir loin des vignes le sanglier.

 

Avant l'ouverture, protection des cultures
C'est par un petit matin orageux que commence cette battue administrative. Chasse qui a pour but d'éloigner les sangliers des vignes et de protéger les cultures. Une fois les consignes de sécurité données, c'est une trentaine de chasseurs qui se postent aux alentours des terres viticoles de Pomples. Une fois les chiens équipés (sonailles, protections et colliers gps) les meneurs, après s'être pris une petite averse, commencent à parcourir le sous bois. Dès 7h00 du matin les chiens menent la cadence et les premiers coups de fusils se font entendre. Au final, 3 bêtes de prélevées dans les bois de Pomples, et une dizaine de sangliers remués. Tout ça se termine vers 9h30 avec le déjeuner offert par la Société de Chasse et le vin par nos amis Alain et Yannick. Une journée qui prouve, s'il en faut, qu'à Cabasse, chasseurs et viticulteurs travaillent ensemble à réguler la bête noire.

 

Tenir le gibier en colline, maintenance des points d'eau avec l'aide du CCFF
Le mois de juillet a permis de faire le point et réviser la vingtaine de bailles d'eau de la Société. Le CCFF (Comité communal Feux de forêt) a aidé les chasseurs à remplir les points d'eau avec la cuve de 600L. Un juste retour des choses de part l'implication qu'ont les chasseurs dans la protection des massifs forestiers. Ce procédé tend à retenir le gibier dans la colline plutôt que de le voir se rapprocher de la rivière et donc des zones cultivées.

 

Des sangliers s'invitent à la villa...
Ce 2 juin, un résidant de Cabasse appelle la Société de Chasse pour signaler une laie et ses petits dans son enclos. Le Vice-Président de la Société passe donc quelques coups de fils au bureau et à des amis de la battue. Voici donc une dizaine de personnes qui vont tenter de faire courir les envahisseurs. Pas de chance, ils étaient déjà partis. Mais le chien a plus d'odorat que l'Homme. 4 coups de voix et le cochon de lait commence à sortir des fourrés. Il est vite intercepté par les 2 chiens. Apres un rapide contrôle de l'animal, les chasseurs relâchent le petit de la famille...en dehors de la propriété bien évidemment. Une grosse frayeur pour la bête qui devrait se tenir à distance pour un petit moment. Le tour de l'enclos a permis de déceler des passages faits par la horde. Un jardin de protégé, des propriétaires heureux de l'intervention des chasseurs, un apéritif pour échanger sur le sujet et conseiller les maitres de maison pour se protéger.

 

Contactez-nous

Votre nom 
Votre e-mail 
Votre message 
Recopiez les caractères de l'image ci-dessous xrfrpmom (en vous remerciant de nous aider à lutter contre le SPAM !)
    
Plutot beau temps

7°C

Météo de Cabasse

Plutot beau temps

Humidite : 56%

Vent : 4.83 km/h

  • 03 Jan 2019

    Plutot ensoleille 8°C 0°C

  • 04 Jan 2019

    Tres nuageux 8°C -1°C

Copyright © 2014 Société communale de chasse de Cabasse